TRANSPORT BEAUVAIS VELO

Le « CHAUCIDOU » arrive
à Beauvais


Aménagement cyclable durable pour un partage sécurisé de l’espace public, le « chaucidou » (acronyme pour « chaussée pour les circulations douces ») fait son apparition dans les rues de Beauvais. Une invitation à se déplacer à vélo plutôt que de prendre sa voiture.

À Beauvais, aussi, on peut se déplacer à vélo !

Non seulement le vélo est un mode de déplacement économe et non polluant mais c’est aussi un mode de déplacement bon pour la santé. Car nombre de maladies dont nous souffrons aujourd’hui sont liées à notre trop grande sédentarité. Bon pour le climat, le vélo fait donc aussi du bien à la tête et au corps !

Comme de nombreuses autres villes, en France et dans le monde, Beauvais s’est saisie de la question des déplacements doux – et notamment à vélo - à l’occasion de la crise du Covid-19. Nous le voyons bien, le risque d’épidémie oblige à repenser l’usage des transports en commun. Il n’est désormais plus envisageable d’accueillir dans un bus, aux heures de pointe 50 à 60 personnes serrées les unes contre les autres. Il faut donc pouvoir offrir une offre alternative aux usagers.

Mais au-delà, il faut aussi agir pour ceux qui, conscients des pollutions qu’elle génère ou soucieux d’économiser sur leur budget carburant, veulent pouvoir se passer de leur voiture pour se rendre à leur travail. Près de 14 000 habitants de Beauvais travaillent dans la ville même, où ils n’ont à faire que quelques kilomètres pour se rendre au travail chaque jour.

Enfin, il faut penser aux familles qui sont demandeuses de pouvoir se promener en vélo et, depuis leurs maisons ou appartements, gagner par des accès sécurisés la campagne environnante ou la Trans’Oise. C’est tout le sens de l’ambitieux programme de travaux lancé le 18 mai à Beauvais. Il vise à aménager près de 15 km de voies protégées pour les cyclistes, dans le cadre d’un aménagement de type Chaucidou.

Une réponse durable, des aménagements continus

Les aménagements prévus sont complémentaires des actions inscrites dans la Charte pour le retour du vélo dans Beauvais, signée en juin 2019 avec les partenaires mobilisés pour le développement du vélo dans Beauvais.

Les axes concernés seront ainsi réaménagés en « chaucidou » également appelés « chaussée à voie centrale banalisée ». Le recours à ce type d’aménagement permet une mise en œuvre rapide et une capacité d’adaptation ultérieure. Le « chaucidou » consiste en une voie centrale bidirectionnelle sur laquelle les véhicules circulent et deux rives latérales empruntées par les cyclistes. La voie centrale n’est pas suffisamment large pour permettre aux véhicules de se croiser. Les voitures qui le doivent peuvent emprunter ponctuellement la rive cyclable en s’assurant de l’absence de cycliste.

Au niveau des intersections, un marquage spécifique sous forme de triangles matérialise la continuité de l’aménagement et, à hauteur des feux de circulation, des sas cyclables sont mis en place. Ils permettent aux vélos de se positionner à l’arrêt au centre de la chaussée, devant les voitures, et de redémarrer de manière sécurisée. (cf. ci-contre, intersection rue de Notre-Dame-du-Thil – rue Brûlet) En complément des marquages au sol spécifiques au « chaucidou », la Ville de Beauvais installe des panneaux signalant l’aménagement. (cf. ci-contre rue de Notre-Dame-du-Thil)

Un partage sécurisé de l’espace public

L’aménagement de « chaucidou » permet de partager la voirie entre les différents modes de transport, aucun n’étant exclu de l’espace public. Il n’a pas d’impact sur le stationnement, l’aménagement des rives cyclables préservant les places existantes. La circulation des piétons n’est pas non plus modifiée. Les rives cyclables ne sont en effet pas situées sur les trottoirs mais sur la chaussée. Le « chaucidou » permet ainsi de respecter les droits des riverains et des piétons.

Il n’entraîne aucune restriction des droits des automobilistes. Le « chaucidou » est un modèle d’aménagement permettant de faire cohabiter les cyclistes et les automobilistes dans le même espace. Il ne s’agit pas de faire de la place aux uns en chassant les autres. La réglementation de la circulation automobile, notamment la vitesse, n’est pas modifiée.

Le « chaucidou » permet de matérialiser dans l’espace public les trajectoires des cyclistes, quels qu’ils soient. Cet aménagement est adapté à la pratique cyclable par tous les publics, y compris les enfants. Afin de permettre un partage harmonieux et sécurisé de cet espace, ces trajectoires doivent être respectées.

Où emprunter le « chaucidou » à Beauvais ?

La Ville de Beauvais aménage 15 km d’espace public sous la forme de « chaucidou » (cf. carte ci-contre).
Le choix des axes concernés s’est fait suivant deux principes :

- La desserte de l’ensemble des quartiers de la ville,
- La continuité des aménagements entre eux et avec les itinéraires cyclables existants.

De cette manière, le « chaucidou » sera déployé sur les axes pénétrants suivants :

- Rue d’Amiens,
- Avenue Jean-Baptiste-Corot (avenue de Clermont )
– avenue Salvador-Allende),
- Avenue John-Fitzgerald-Kennedy,
- Avenue Winston-Churchill,
- Avenue du Maréchal-de-Lattre-de-Tassigny,
- Rue des Déportés (avec une reprise du marquage en complément du platelage du coteau),
- Rue du Maréchal-Koenig,
- Rue de Pentemont (jusqu’au débouché de la Trans’Oise),
- Avenue Nelson-Mandela,
- Rue de Notre-Dame-du-Thil,
- Rue de Calais.

Les boulevards du tour de ville fonctionneront comme un échangeur inter-quartiers. Afin de garantir la continuité des aménagements, le « chaucidou » sera déployé sur les boulevards suivants :
- Boulevard du Docteur-Lamotte,
- Boulevard Amyot-d’Inville,
- Boulevard Antoine-Loisel.

Le boulevard Aristide-Briand fera l’objet d’un aménagement spécifique assurant la continuité de la piste cyclable. Cet aménagement permettra aussi de sécuriser les abords du passage à niveau.

Le programme de travaux a été présenté au Comité des experts du vélo en ville (COVEX) le 13 mai dernier. Il pourra être ultérieurement complété par l’aménagement d’autres axes permettant notamment de liaisonner les chaussées aménagées avec les autres axes vélos de la ville.
Les travaux d’aménagement ont débuté le 18 mai par le déploiement du « chaucidou » sur l’axe rue de Notre-Dame-du-Thil – rue de Calais. Ils se poursuivront jusqu’au 12 juin. Pendant la durée des travaux, la Ville de Beauvais met en place des panneaux d’information à l’entrée des axes concernés.
Le « CHAUCIDOU » arrive à Beauvais

© 2020 AGGLOMERATION DU BEAUVAISIS - VILLE DE BEAUVAIS